19/10/2011

HUG : aides-soignantes en grève !

aidesoignantes

Les aides-soignant·e·s des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), appuyé.e.s par les syndicats SIT et SSP/Vpod se sont mises en grève les 18 et 19 octobre. Il s’agit pour elles/ils d’obtenir la réévaluation de leur job et une classe salariale 10. solidaritéS soutient ce mouvement.


En effet, actuellement en classe 7 de traitement - le minimum étant la classe 4 et pour comparaison les infirmiers-ères étant en classe 15 -, les aides-soignant·e·s ont un nouveau cahier des charges depuis décembre 2009. Celui-ci a intégré des éléments importants d’’évolution de leur métier. Les aides-soignant·e·s ayant fait l’analyse que leur rôle avait significativement changé, elles/ils ont saisi l’occasion de ce nouveau cahier des charges pour exiger une réévaluation de leurs postes.
Face à un employeur qui ne voyait pas motif à cette évolution salariale, les aides-soignant·e·s se sont tourné.e.s vers le Conseil d’Etat avec lequel elles/ils sont tombés d’accord pour s’en remettre à une expertise indépendante.

Cette étude a eu lieu au cours de l’été et ses résultats ont été communiqués le 27 septembre aux parties. Or ils vont dans le sens des revendications syndicales! En dépit de ce résultat, lors d’une séance le 14 octobre, le Conseil d’Etat a voulu encore repousser la réévaluation des postes des aides-soignant·e·s à 2013 au plus tôt.

Réuni-e-s en AG à la veille de cette séance, pour décider des moyens d’action à mettre en œuvre en cas de réponse insatisfaisante du Conseil d’Etat, les 150 aides-soignant·e·s présent·e·s ont à l’unanimité décidé d’une grève. L’assemblée tenue lundi 17 octobre à midi a confirmé une grève d’avertissement de deux jours mardi et mercredi. Après une mobilisation de deux ans, les aides-soignantes ne peuvent plus attendre, au moment même où l’étude de leurs conditions de travail leur donne raison!

Pierre Vanek


Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.